Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 17:26

 

gary mcghee

 

 

 

 

 Chaque fois

 

 

 

 

 

 

      que vous pensez

 

 

 

à  l’avenir

 

 

 

 

 

 Vous   créez

 

 

 

 

 

une direction

possible…

 

 

 

 

Sanaya Roman

Photo : Gary Mcghee

 

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 21:06



 




Ces êtres de dialogue,

           de partage et de mouvance

   que nous sommes,

           vivent
            de
 la magie  des rencontres,

                           meurent 
                         de  
leur absence.

 

 

Chaque rencontre  

nous réinvente illico


- que ce soit celle d'un paysage,

d'un objet d'art, d'un arbre,

d'un chat  ou d'un enfant,
d'un ami  ou d'un inconnu.

 

 

     Un être neuf

                  surgit alors de moi

    
     et laisse derrière lui

          celui

                    qu'un instant plus tôt


          je croyais être.

 

 

 

 

 

Christiane Singer

Photo : Onuralp Topal, contact

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 16:01







Renoncez 
 
 à l'étude et vous connaîtrez  la paix.

 

 



Entre 
oui et non  la frontière est bien mince.



Le bien et le mal
  sont entremêlés.







 La peur  qu'éprouve le commun des mortels ne doit pas effleurer votre cœur.






Les hommes courent
  aux festins de la vie.




Ils cueillent les fleurs du printemps, du printemps qui annonce la vie.






Mais moi seul
 reste calme, étranger au tumulte, comme le nouveau-né qui n'a pas encore

souri.





Je suis seul.





Immobile.





Je parais démuni de tout, je parais ignorant, je
  parais abandonné,  sans but, sans logis.








La multitude s'affaire à accroître ses biens.



Moi seul 
ne possède rien.








L'homme de la foule a
  des idées sur tout.



Moi seul hésite.






L'homme de la foule est actif, efficace.



Seul, je reste immobile.





Je regarde sans voir.





Mes pensées, égarées, m'échappent pour danser, dans les nuages et le vent, parmi les vagues

de l'océan.







La multitude des hommes s'affaire, réalise, construit.



Je demeure absent, délaissé, inutile.






Et pourtant,
mes haillons cachent la plus grande des richesses.






Seul, 
je diffère  des autres.






Je suis l'enfant de la Mère universelle.





 

L'enfant du Tao.

 

 








Lao Tseu,  Tao Tö King I

Illustration : A. Andrew Gonzalez

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 22:30










 

Voici mon extraordinaire expérience :

en 1993, après 22 ans passés dans les bidonvilles du Caire

où la joie de vivre court de cabane en cabane,

je rentre en France.

 

 

Choc terrible :
la morosité court de demeure en demeure,

on ne se regarde pas, on ne se parle pas, on ne se connaît pas.

 

 

 Pendant ce temps,

la joie chante là où l'on vit sans eau, sans électricité,sans loisirs,

mais dans la fraternité quotidienne.

 

 


Bonheur, où loges-tu ?

 



 

 

Dans l'abondance des biens

ou dans la relation,

la fraîcheur du coeur à coeur ?

 


 

 

Soeur Emmanuelle, Claire Vision

 

 





 

« Il faut croire en l’homme »

 




        Merci ma sœur

    Merci pour Ta lumière et ton sourire





Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 19:39




Si je pouvais vivre une nouvelle fois ma vie...


Tout d'abord j'essaierai de commettre plus d'erreurs.

Je n'essaierais pas d'être si parfait.

Je me relaxerais plus, je serais plus fou que ce que j'ai été.

Je prendrais très peu de choses au sérieux.

Je serais moins hygiénique.

Je courrais plus de risques, je ferais plus de voyages.

Je contemplerais plus souvent les couchers de soleil, je gravirais plus de montagnes., je nagerais dans plus de rivières.

J'aurais plus de vrais problèmes et moins d'imaginaires.


Je fus une de ces personnes qui vécut avec bon sens et pleinement chaque minute de sa vie.

C'est vrai que j'ai eu des moments de joie.

Mais si je pouvais revenir en arrière, j'essaierais d'avoir seulement de bons moments.

Car si vous ne le savez pas, c'est de cela qu'est faite la vie.

Ne gâchez pas le moment présent.

J'étais un de ceux-là qui ne se promenaient jamais sans un thermomètre, une gourde d'eau chaude, un parapluie et un parachute.


Si je pouvais revivre ma vie, je voyagerais plus léger.

Si je pouvais revivre ma vie, je marcherais pieds nus au début du printemps et je continuerais jusqu'à la fin de l'automne.

 

Si j'avais une autre fois la vie devant moi,

Mais j'ai déjà 85 ans et je sais que je vais mourir.

 

 

Jorge Luis Borges

 

  

Photo : Josephine Chervinska

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 19:36










 

Vous êtes le résultat

de ce que vous pensez.

 

 

 

À défaut d'apprendre autre chose sur cette planète,
vous apprendrez à tout le moins que telle
est la règle
dans cette réalité comme
en maintes autres réalités.

 

 

 

C’est la pensée qui crée l’expérience.

 

 

 

Pourquoi ne pas vous faire un cadeau et commencer à entretenir

à votre égard des pensées d'une qualité exceptionnelle,

 magnifique et inspirante;



libérez-vous du
besoin d'avoir l'assentiment

du reste de la société face à vous.



 

Valorisez-vous.

 

 


Voilà quelque chose de très difficile à faire pour certains d'entre vous.

Comment pouvez-vous avoir une bonne estime de vous lorsque
vous avez l'habitude de ne pas vous valoriser?

 

 

 



Soit vos paroles vous donnent

le sentiment d'être au pouvoir de vous-mêmes,

soit elles vous donnent le sentiment d'être impuissant.

 

 



Ce que nous voulons insuffler en vous,

c'est le courage de vivre votre Lumière

 

 

 


ce que nous souhaitons donc surtout mettre en évidence,

ce dont nous cherchons à vous convaincre

par tous les moyens possibles,

 

 

 

c'est que votre monde

se forme à partir de vos pensées.

 

 

 

 


Barbara Marciniak

Photo : Liz Weisiger

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 14:56









Il meurt lentement

celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n’écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver

grâce à ses yeux.


Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider.


Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l'habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur

de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu


Il meurt lentement

celui qui évite la passion

et son tourbillon d'émotions

celles qui redonnent la lumière dans les yeux

et réparent les cœurs blessés


Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap

lorsqu'il est malheureux

au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques

pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie,

n'a fui les conseils sensés.


Vis maintenant!


Risque-toi aujourd'hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d'être heureux!

 

 



 

 

Pablo Neruda

Photo : Vassilis Tagoudis

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 15:47







 

Vous êtes appelés,

à vous de savoir par qui et pourquoi, soyez attentifs aux signes.

 


Ne tenez jamais rien pour acquis,

que chaque jour remette en cause la sécurité de la veille,

que chaque jour éprouve au feu de sa nouveauté

ce que vous avez pris pour une certitude.

 

 


Ne mesurez jamais
ni vos relations, ni l’argent,

ni vos mutuelles ouvertures.

Abandonnez tout instrument de mesure.

 

 


Installez-vous sans vous installer,

que votre maison soit toujours provisoire, qu’il reste toujours en elle quelque chose d’inachevé, quelque chose à parfaire.

 



Laissez-vous porter dans un mouvement de vie.

Ne découpez pas la vie en petits compartiments, soigneusement abrités de toute aventure imprévue. Pour renouveler la face de la terre, commencez par renouveler les idées reçues.

 

 


Ne vous réfugiez pas derrière la notion du devoir
:

ce devoir bien commode de gagner de l’argent jour et nuit. Ayez le courage de limiter le gain de l’argent, pour vivre avec les êtres, les aimer malgré leur turbulence et leurs oppositions.

 

 


Que votre vie soit une création continue
,

pour faire fond sur ce royaume invisible qui s’organise

au creux de votre maison et laissez à Dieu le soin de vous apporter le reste par surcroît.

 

 

 







Franz Weyergans

Photo : Botikario 2006

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 00:00






       

Je suis debout au bord de la plage.

Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.

Il est la beauté, il est la vie.

Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.

Quelqu'un à mon coté dit : "Il est parti ! "

Parti ? Vers où ?

Parti de mon regard, c'est tout !

Son mât est toujours aussi haut,

sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.

Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.

Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit :

"Il est parti ! "

Il y en d'autres qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux,

s'exclament avec joie : "Le voilà ! "

C'est ça la mort.

 

 

 

 

 






William Blake

Photo : Jay Patel

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 00:41


 



Lorsque la raison domine,

les rêves, les prophéties,

les révélations psychiques

et les forces de l'inconscient

se terrent pour bouder.

 

La réussite du rationalisme

à nous interdire l'accès

à nos dimensions psychiques et spirituelles

 nous prive de la moitié de notre vie.

 

 

 

 

 

 



 
J. Houston

Photo : tutku tokol

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article

Koa

  • : Koah' - Rien n'arrive par hasard
  •  Koah' - Rien n'arrive par hasard
  • : Koah par ci, Koah par là..., un peu de ci, un petit peu de ça..., un peu de Yang, un peu de Yin..., pas à pas sur la voie chemine.
  • Contact

Karma


Christopher-Pethick.jpg

 
La peur n’a qu’une peur,
c’est que tu l’abandonnes.


Henri Gougaud
 




hippie.jpg


 

 

Recherche

Kool

Kaz-a penser

flowers.jpg
L'univers est un champ : 
on y récolte ce qu'on y sème.

Ce n'est pas parce qu'on a une fois planté et récolté des ronces, qu'il faut renoncer à y planter 
quoi que ce soit.
 



Que désirer ? 
Que demander ?

Que semer qui apporte notre épanouissement et celui d'autrui ?



Voilà les questions fondamentales



Olivier Clerc
 




Rossanna 2004






kimia paix peace pace shanti

   

  Paix   Peace  

 Pace   Pax  Shalom  

Mir   Salam

 Shanti




 

Freda   Irini   Damai    

Pokoj      Fred   

Taika   Paco   

Lahna   

Salama 

      Patcha

 

 

  peace in oneself peace in the world koah 



Karburant

mandala rien ~ Koah
Ce que nous accomplissons 
à l'intérieur
modifie la réalité extérieure.

 Otto Rank
 
 

exterieur ~ Koah