Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 02:08

 

 


undefined

 
 
        
            Partir est avant tout sortir de soi. Briser la croûte d’égoïsme qui essaie de nous emprisonner dans notre propre "moi".
 
          Partir, c’est cesser de tourner autour de soi-même, comme si on était le centre du monde et de la vie.
 
          Partir, c’est ne pas se laisser enfermer dans le cercle des problèmes du petit monde auquel nous appartenons : quelle que soit son importance, l’humanité est plus grande et c’est elle que nous devons servir.
 
          Partir ce n’est pas dévorer des kilomètres, traverser des mers, ou atteindre des vitesses supersoniques. C’est avant tout s’ouvrir aux autres, les découvrir, aller à leur rencontre.
 
          S’ouvrir aux idées, y compris à celles qui sont contraires aux nôtres, c’est avoir le souffle d’un bon marcheur. Heureux qui comprend et vit cette pensée : "Si tu n’es pas d’accord avec moi, tu m’enrichis".
 
          Il est possible de cheminer seul. Mais le bon voyageur sait que le grand voyage est celui de la vie, et qu’il suppose des compagnons.
 
          Le compagnon, c’est celui qui mange le même pain. Heureux qui se sent éternellement en voyage et qui voit dans tout prochain un compagnon désiré...
 
          Le bon voyageur se préoccupe de ses compagnons découragés. Il devine le moment où ils en viennent à désespérer. Il les prend surtout avec amour, il leur fait reprendre courage et retrouver goût au voyage.
 
          Avancer pour avancer, ce n’est pas voyager. Voyager, c’est aller à la recherche d’un but ; c’est prévoir une arrivée, un débarquement.
 
          Mais il y a voyage et voyage. Pour les vrais voyageurs, partir signifie se mettre en mouvement, et aider beaucoup d’autres à se mettre en mouvement, pour construire un monde juste et plus humain.
 
 
 
 
 
 
 
 
Photo : Ferrando Flores Rafael

Partager cet article

Repost 0
Published by koah - dans A méditer
commenter cet article

commentaires

pat 29/01/2008 09:12

Merveilleuse photo, moi qui adore la mer ... Vivement cet été que je ressorte mon petit voilier pour partir toutes voiles dehors...
amitiés à toi
Pat

mickymath 26/01/2008 10:11

oooh c'est vraiment très beau ce texte!! biiises ma chère koat, passes un excellent week end!! micky

andrée 25/01/2008 22:28

j'aime beaucoup cette idée que l'on n'est pas seul... quand tu lis, tu te rends compte que la solitude est bonne un instant pour se recentrer, peut être digérer, mais après retrouver l'autre ou les autres. Joie de ma prof de yoga en revenant de voir un film qui pouvait se résumer par : "on ne peut être heureux seul !!! " bises

souvienstoi 25/01/2008 20:42

Quand le voyage devient la terre d'un nouvel espoir , il sublime le départ d'un rêve vers l'aventure..... amitié

Bandolera 25/01/2008 20:04

Il y a des petits et de grands voyages, des voyages pour le corps et des voyages pour l'âme ... Bonne soirée Koah ! :0010:

Koa

  • : Koah' - Rien n'arrive par hasard
  •  Koah' - Rien n'arrive par hasard
  • : Koah par ci, Koah par là..., un peu de ci, un petit peu de ça..., un peu de Yang, un peu de Yin..., pas à pas sur la voie chemine.
  • Contact

Karma


Christopher-Pethick.jpg

 
La peur n’a qu’une peur,
c’est que tu l’abandonnes.


Henri Gougaud
 




hippie.jpg


 

 

Recherche

Kool

Kaz-a penser

flowers.jpg
L'univers est un champ : 
on y récolte ce qu'on y sème.

Ce n'est pas parce qu'on a une fois planté et récolté des ronces, qu'il faut renoncer à y planter 
quoi que ce soit.
 



Que désirer ? 
Que demander ?

Que semer qui apporte notre épanouissement et celui d'autrui ?



Voilà les questions fondamentales



Olivier Clerc
 




Rossanna 2004






kimia paix peace pace shanti

   

  Paix   Peace  

 Pace   Pax  Shalom  

Mir   Salam

 Shanti




 

Freda   Irini   Damai    

Pokoj      Fred   

Taika   Paco   

Lahna   

Salama 

      Patcha

 

 

  peace in oneself peace in the world koah 



Karburant

mandala rien ~ Koah
Ce que nous accomplissons 
à l'intérieur
modifie la réalité extérieure.

 Otto Rank
 
 

exterieur ~ Koah